Wonder Worker travaille dur pour mes cheveux ! by Shu Uemura

IMG_7653

Hello les filles !

J’en ai brièvement parlé sur mes réseaux sociaux la semaine dernière, j’ai reçu mon premier produit en test avec la communauté Beautistas vendredi matin. J’avais participé à une inscription pour tester une huile perfectrice de séchage pour les cheveux : Wonder Worker de Shu Uemura.

Pour celles qui ne connaissent pas le concept, Beautistas est une communauté qui propose (outre des articles sur les tendances, conseils make-up / coiffure, des vidéos tutoriel, une encyclopédie / glossaire produits de beauté) l’inscription à Beauty Club vous permettant, si vous êtes sélectionnée, de tester des produits et de donner votre avis aux autres membres. Après, je ne sais pas vraiment comment fonctionne la sélection (tirage au sort ? il y a aussi un système de points et de défis qui vous permet, en partageant les articles proposés, de « monter en grade » dans la communauté), mais j’ai donc reçu l’huile perfectrice au bout de ma troisième inscription aux tests. Le suivi de votre satisfaction est à la hauteur puisqu’ils vous appellent pour savoir si vous avez bien reçu le produit, et s’ils ne parviennent pas à vous joindre, soit ils laissent un message sur votre répondeur, soit ils vous envoient un mail (pour moi ils ont fait les deux). Je devrais également recevoir un questionnaire dans quelques semaines pour dire ce que j’ai pensé du produit.

Bon allez, j’arrête de vous casser les pieds avec mes histoires et je passe tout de suite à ce qui nous (vous) intéresse ici.

La marque :

Shu Uemura est une marque de cosmétiques asiatiques (1982) du même nom que son créateur, qu’il avait à l’origine baptisée « Japan Make-up » (1967). Le monsieur japonais est décédé il y a peu, après avoir cédé ses parts à L’Oréal. On peut découvrir ses boutiques en France, Grande-Bretagne, Chine, Japon et aux États-Unis. On retrouve un côté philosophique très oriental dans la manière qu’avait Uemura de voir la beauté : selon lui, pour avoir un beau maquillage, il fallait d’abord avoir une belle peau (il n’a pas tort vous me direz…). Il s’est donc diversifié dans les domaines du soin de la peau, des cheveux, du parfum, des accessoires, du maquillage. Les produits pour les cheveux proposent des soins naturels à base d’huile de rosier muscat, d’huile d’argan et d’huile de camélia.

Wonder Worker, Art of Hair :

IMG_7652

Alors, il s’agit là d’une huile perfectrice de séchage, mais a priori (et j’ai pu le constater), elle ne fait pas que ça. Elle est sensée rendre les cheveux brillants, souples, soyeux, les lisser, les démêler, les dompter et les discipliner en empêchant les frisottis.

Beautistas parlent d’une texture crème en spray. Crème ? Je ne suis pas d’accord, il s’agit vraiment d’une huile, ou plutôt d’un liquide (parce que j’assimile plutôt l’huile à quelque chose d’un peu « gras », et ce n’est pas le cas de ce produit) qui contient du Moringa et de l’huile de coco (au vu de la composition, on la retrouve plusieurs fois) pour éviter la sécheresse et la dévitalisation du cheveu.

Alors ça, c’est sur le papier (ou sur le flacon). Qu’en est-il en réalité ?

Mon avis :

Déjà, le packaging. Je commence toujours par ça, vous n’allez pas y manquer. Moi je le trouve vraiment agréable à regarder ce petit Wonder Worker. Sur toute la partie avant, vous avez de petites feuilles genre fougères dorées qui recouvrent le flacon. C’est plutôt classe, tout en restant sobre, sans trop de fioritures. C’est un spray. Le liquide à l’intérieur a l’air blanc (et c’est plus ou moins le cas, même s’il tire sur le transparent).

L’odeur : il sent très bon, et le parfum (que je ne pourrais définir en terme de senteurs connues, ça sent le soin pour cheveux quoi) persiste un peu après séchage. J’apprécie.

La texture : C’est à mi chemin entre le lait et l’huile. Ce n’est pas désagréable, ça ne colle pas, ça ne graisse ni les doigts ni les cheveux (j’en ai aussi appliqué sur ma frange et elle n’a pas protesté).

IMG_7654

Les effets : j’ai eu l’impression que mes cheveux séchaient plus vite (c’est marqué « perfecteur de séchage », ça veut dire accélérateur aussi ?). Ceci dit une fois secs, j’ai pu vérifier qu’effectivement, mes cheveux ne partaient pas dans tous les sens (tout en gardant du volume alors qu’ils sont fins et que j’avais utilisé un shampoing pour cheveux gras), qu’ils ne faisaient pas de frisottis (ils y sont carrément sujets quand je les sèche à la chaleur), qu’ils étaient doux (pour le démêlage ils ne sont pas capricieux donc je ne peux pas dire s’ils se sont démêlés plus facilement ou pas), et plus brillants. Je les ai trouvé beaux en fait. Surtout ma frange, qui était bien en place (miracle !). A priori, pas d’effets « secondaires » ou non désirés. Ils n’ont pas graissé plus vite (je les ai lavés hier, ras, en général quand ils n’aiment pas un produit, le lendemain je peux les relaver direct).

Mode d’emploi : J’ai juste adapté l’utilisation. Ils conseillent de vaporiser uniformément des racines aux pointes pour un séchage naturel. Personnellement, avec ma nouvelle coupe (carré plongeant court), je ne sèche plus mes cheveux au naturel sous peine de ressembler à Jeanne D’Arc (c’est tout plat quoi). Pour éviter de les alourdir, je vaporise le produit sur mes mains, je frotte légèrement paume contre paume, puis je l’applique sur mes cheveux (et quand je vois l’effet que ça a sans en mettre partout, je me dis que c’est largement suffisant).

Le prix : Pour information, il est affiché à 32 euros sur le site de Beautistas. C’est donc quand même un produit assez cher. C’est peut-être le seul bémol que je puisse lui trouver. Très clairement, à moins de pouvoir le tester via ce genre de site, ou qu’il me soit recommandé à fond par ma coiffeuse, je n’irai pas mettre 32 euros dans ce type de soin.

Mes notes :

Packaging
4e
Parfum
4e
Texture
4e

Efficacité
5e
Prix
2e


Pour résumer :

Je suis très contente de ma première expérience de test de produit avec Beautistas. Gros coup de coeur pour cette marque et ce soin que je ne connaissais pas. J’ai pu tout de suite voir le contraste entre mon séchage habituel et avec l’utilisation de Wonder Worker. Malgré son prix un peu élevé à mon goût, je peux dire qu’effectivement, il fait du bon boulot.

Connaissez-vous cette marque ? Avez-vous déjà testé l’un des produits Shu Uemura ?

Publicités

7 réflexions sur “Wonder Worker travaille dur pour mes cheveux ! by Shu Uemura

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s