Les pétales cache-tétons en silicone Etam, ça vaut vraiment le coup ?

Mon dieu vous avez dit tétons ? Et bien non ! Vous n’avez pas rêvé. Aujourd’hui, je vais vous parler des pétales cache-tétons en silicone Etam. Mais avant cela, laissez-moi planter le décors. Depuis que j’ai eu 30 ans, j’ai eu un déclic dans ma tête. Ça a commencé avec le fait de ne plus me maquiller systématiquement pour aller travailler (puis plus du tout). Ça s’est généralisé aux sorties entre amis. Avant, j’étais un peu en mode « mon dieu, on va me voir sans anticernes, la misère sur ma face ». Vous voyez le genre. Aujourd’hui, je me maquille vraiment quand j’en ai envie, et pas pour cacher quelque chose de mon visage, juste pour me faire plaisir. Je me tourne de plus en plus vers un style vraiment naturel. Juste moi quoi, ne plus avoir peur de me montrer telle que je suis, avec mes défauts. Ajoutez aussi à cela que ça me permet de dormir vingt minutes de plus le matin ou que l’été, quand il fait chaud, je ne supporte AUCUN makeup sur mon visage.

Petit à petit, j’ai aussi commencé à arrêter de porter des soutien-gorges tous les jours quand je reste à la maison, ce que je faisais tout le temps ou presque auparavant. Et, cette année, il m’est arrivé de ne pas en porter non plus pour aller travailler (pendant la canicule, avec au bas mot 40 degrés au service où je bosse ce n’était juste pas vivable, croyez moi). Outre le fait que j’ai constaté que ma poitrine avait apprécié le traitement, j’ai aussi gagné considérablement en confort. Ce n’est pas toujours agréable de porter un soutif H24. Reste que je ne suis pas encore tout à fait à l’aise avec le petit désagrément de ne pas avoir de soutien-gorge : les hauts blancs un peu transparents et les tétons qui pointent quand il fait un peu frais. Autant le dire de suite : pour le moment, à ce niveau, je n’assume pas. Notamment par rapport au fait que j’ai peur que ça se voit et qu’on vienne me casser les pieds (je vous parlais harcèlement de rue il y a quelques semaines sur le blog). Même entre potes, on n’est pas à l’abri d’un petit commentaire d’ailleurs.

Il y a quelques années, j’avais essayé les soutien-gorges adhésifs. Je n’avais pas été convaincue. Il se décollait dès le début au bout de quelques heures et je pouvais oublier si je comptais le mettre pour danser par exemple : avec la transpiration, aucune chance de le garder en place. L’inconvénient aussi c’est que quand vous portez un haut très décolleté, il se voit entre les seins. Du coup, je me suis tournée vers les cache-tétons adhésifs. Peut-être que je me trompe, mais je m’imaginais mal transpirer des tétons…

Il se trouve qu’Etam, où j’ai acheté mes sous-vêtements et maillots de bain pendant de longues années, a justement un modèle de cache-tétons en silicone. Ils sont proposés en taille unique, couleur chair, et sont en forme de pétales. Ils sont vendus dans un emballage en plastique transparent que je n’ai pas gardé car il n’était pas pratique de les remettre dedans après utilisation. Une petite notice d’entretien est fournie avec les pétales. Ils sont « collés » sur un film plastique sur lesquels vous devez systématiquement les remettre après usage, sous peine de perdre le côté adhésif ou de les salir.

Au niveau de l’utilisation c’est on ne peut plus simple. Personnellement, je les ai nettoyés avant de les mettre la première fois. Vous devez procéder de la manière suivante :
1- Ôtez le film plastique.
2- Nettoyez le pétale au savon et à l’eau tiède, rincez-le bien.
3- Laissez-le sécher face collante vers le haut.
4- Une fois sec, soit vous le posez sur votre téton et vous le plaquez bien sur la peau pour qu’il adhère parfaitement, soit vous replacez le film plastique sur la face collante et vous rangez le pétale dans un endroit sec.

Pour ma part, je range mes pétales dans une boîte de cotons-tiges vide. Cela leur permet de ne pas se salir et je ne les perds pas.

Bon, et finalement, ces cache-tétons, est-ce qu’ils valent le coup ? Ou le coût, d’ailleurs. Parce qu’à 8,90 euros, c’est plutôt cher le bout de silicone. Déjà, les pétales adhèrent très bien à la peau, mais il faut quand même bien les lisser et ne pas les poser à la va-vite, sous peine qu’ils se décollent. Une fois ce détail pris en compte, ils tiennent toute la journée sans bouger, quelque soit la température extérieure et votre degré de transpiration avec la chaleur estivale. Je les ai utilisés avec un body blanc. Ils ne sont pas visibles en dessous, ni au niveau de la couleur, ni de la matière ou de la forme. C’est comme si vous n’aviez rien mais qu’en même temps on ne voyait pas au travers de vos vêtements. C’est donc top. Par ailleurs, vous ne les sentez pas vraiment. Ils ne tirent pas la peau et ne sont pas gênants. Ils sont donc imperceptibles, même sous les tissus fins comme la combishort que je porte pour cet article. Seul petit point négatif, il faut bien faire attention de déplier le tout petit bout de plastique qui dépasse du pétale lorsque vous le nettoyez, sous peine qu’il reste collé sur la partie adhésive. A part ça, rien à signaler ! Je les ai utilisés plusieurs fois, ils n’ont rien perdu de leur pouvoir adhérant.

Vous l’avez compris, je suis tout à fait satisfaite de mon achat ! Je peux porter n’importe quelle tenue un peu particulière, des dos nus, ou des pièces un peu transparentes, ils feront l’affaire.

Alors les filles ? Utilisez-vous des cache-tétons ou êtes-vous des adeptes aguerries du no bra ?
Cette alternative vous tente ? En connaissez-vous d’autres ? Dîtes-moi tout 😉

Lien utile
Pétales cache-tétons silicone Etam, 8,90 euros

 

 

Publicités

25 réflexions sur “Les pétales cache-tétons en silicone Etam, ça vaut vraiment le coup ?

  1. Hello !
    Petite question, est-ce que les pétales sont transparentes ?
    Car j’ai des caches tétons adhésifs aussi mais on voit mon téton à travers donc je ne peux pas les mettre avec un haut blanc par exemple 😦

    J'aime

  2. J’ai adoré ton article, ça change ahah !
    Moi j’ai des petit seins du coup je triche avec des push up 😀 donc là ce serait pas ce que recherche mais pour quelqu’un comme toi qui ne met pas de soutifs c’est parfait. Reste à être sûr que le truc se barre pas en cours de route lol
    En tout cas dès que j’arrive chez moi, c’est no bra !

    J'aime

  3. Coucou ma belle et merci pour cette revue. Tu vas rigoler mais j’ai acheté exactement les mêmes l’année dernière et finalement, je n’ai pas encore eu l’occasion de les mettre. Je te comprends complètement. Avec la chaleur ici, c’est plus simple de vivre sans soutien-gorge (mini poitrine alors hein…) même si j’en porte quand même au boulot avec certains hauts. Du coup, j’avais acheté ces caches tétons pour des hauts ou des robes très dos nu et avec une matière qui ne pardonnait pas lors d’un passage à la clim ^^. Il faut que je les teste. Tu m’as donné envie. Tu ne pensais pas lire ça. Bisous ^^

    J'aime

  4. Hello !
    Pour ma part, je ne vois pas pourquoi je devrais prendre une alternative quand j’ai pas envie de mettre de soutif. Les mecs cachent pas leur tétons après tout ! Je pars du principe que lorsque, en tant que femme, on est pour l’égalité des sexes, il faut avant tout ne pas soi même se mettre une barrière qui nous place nous même dans une inégalité. Alors moi quand c’est no soutif, c’est no cache tétons ! Façon, pris de prés en photo sans ce qui entoure, on ne peut distinguer un téton féminin d’un téton masculin ! Je vais pas me coller un truc sur bout du nichon parce-que la société « l’impose » à la femme.
    Et je fais du 90D (je le précise car je lis « c’est plus facile pour les petites poitrines ». Mais qui à décidé de sa au final ? La société ! Faut savoir sortir un peu du conditionnement dans lequel on nous met depuis notre tendre enfance.
    ET honnêtement, pour avoir demandé à plusieurs potes : clairement les mecs s’en battent les noisettes et ne remarquent même pas si tu portes ou pas un soutif. En fait, étrangement, se sont les femmes qui le remarquent et en font la critique. (et après certaines se disent féministe ou reproche aux hommes les inégalités -_-).
    Fin voià. Après cela reste mon avis ça c’est sur ! Mais clairement, je sais que si j’en mettrais, ça ne serais pas pour moi mais par rapport au regard des autres. mais comme je me fou royalement du regard des autres xD
    PS : ce sont justement les soutif qui font que notre poitrine n’a aucun soutiens quand on retire notre soutif. Les tissus ne travaillant plus, ils se relachent !

    J'aime

    • Hello !
      Perso je prends cette alternative parce qu’on m’a déjà fait la remarque et que je trouve ça désagréable. Tes potes sont cools à ce niveau là ^^ ce n’est malheureusement pas le cas de tous mais c’est comme pour tout. Peut-être qu’un jour prochain j’arriverai à ne plus être complexée par ça. Y a encore du chemin à faire en ce qui me concerne ^^.
      Merci pour ton avis !

      J'aime

  5. Hello,
    Merci pour la revue ! Je suis une adepte du no bra uniquement à la maison car avec un bonnet D, ca devient vite inconfortable pour bouger ou autre. Du coup, les caches tetons, tres peu pour moi vu que j’ai quand même besoin d’un certain soutien. Apres, ca se tente éventuellement avec un body, une fois comme ça.
    À tres vite !

    J'aime

  6. Hello hello ! Ahhhh je les adore ! Achetés en avril, c’est mon meilleur investissement de ce côté là. Adepte du « Free boobs » ou « No bra » (au choix ahah) depuis ma réduction mammaire, je ne jure que par ces petits bouts de silicone. Plus à se prendre la tête avec une tenue transparente et particulièrement l’été et ses tops très légers. Je vais justement aborder le sujet de ma « libération » mais du coup ravie de te lire 🙂 Bisous !

    J'aime

  7. Ah je les adore! Achetés en avril c’est, je pense, mon meilleur investissement depuis des mois 🙂 J’ai opté pour le « free boobs » ou « no bra » (au choix ahah) depuis ma réduction mammaire et quel soulagement ! Du coup ces petits bouts de silicone me changent la vie lorsqu’une tenue est un chouilla trop transparente surtout en été avec les petits tops léger. C’est un sujet que je compte bientôt aborder, mais je suis contente d’avoir lu ton article en tout cas ! Bisous ❤

    Aimé par 1 personne

  8. C’est intéressant ça ! Je pense que malgré tout, j’aurais peur qu’ils tombent et que quelqu’un le capte, ahah ! Mais pour le prix, ça peut se tenter… Comme toi, j’en ai ras le bol des soutifs. ça fait plusieurs années que j’ai abandonné les baleines, je ne porte presque que des triangles et tant pis si je pointe. Les mecs pointent bien des fois sous leur polo aussi. Merde ! Et du coup, je me sens bien dans mes triangles, j’aime bien porter ma jolie lingerie mais je n’aime pas qu’elle me blesse ou qu’elle entrave mes mouvements.
    Merci pour cette revue en tout cas, ça donne des idées.

    J'aime

    • Ça tu l’as dit… Combien de fois ça m’est arrivé d’avoir des marques sous les seins et sur les côtés en retirant mes soutifs push up… Si tu flippes qu’ils tombent, tu peux les tester d’abord à la maison. Quand je sors je les check quand je vais aux toilettes ^^. C’est un pas à franchir hehe. Bisous

      J'aime

  9. Ah super. J’attendais vraiment ton avis depuis que tu en as parlé sur Twitter. Comme toi je met moins de soutien gorge et si j’en met c’est des sans baleines que je ne supporte plus et il m’arrive de sortir sans quand je met un pull ou si je met une veste. Mais dès que je met un tee shirt ou un truc près du corps j’ai pas envie qu’on voit mes tétons par peur des remarques aussi. Une fois j’avais oublié de mettre un soutif pour travailler. En fast food donc défilé de clients, toute la journée j’ai maté mes seins pour voir si on voyait quelque chose xD Comme toi j’avais essayé un soutif collant mais ça manquait de confort. Alors je pense essayer ces caches tétons, ils ont l’air top et sur la photo ils sont discrets. Merci pour cet avis. Gros bisous.

    J'aime

  10. Ne pas en porter pour aller bosser, j’avoue que je me sens pas prête, je me sentirais nue, même si je n’ai, en toute franchise, pas grand chose à soutenir lol ! 😀
    En revanche, chez moi, je n’en porte jamais, une fois douchée ou le WE, si je ne sors pas, je n’en mets pas.
    Bisous et bon lundi 🙂

    J'aime

  11. Adepte du no bra mais chez moi malheureusement… Je fais un bonnet D/E (selon les marques) et j’ai une poitrine un peu tombante. C’est donc gênant lorsque je marche, je n’ai aucun soutient. Et pourtant, je RÊVE de vivre sans soutient car j’adore ça ! Quelle liberté !

    J'aime

    • Oui c’est sûr que quand on a une poitrine plus développée ça doit être moins évident à l’extérieur. Avec mon B je n’ai pas le soucis j’avoue. C’est vrai qu’on se sent carrément plus libre et plus à l’aise sans !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s