7 conseils pour trouver l’inspiration !

Je fais partie de ces personnes pour qui écrire, c’est la vie. Retirez-moi cette forme d’expression et vous me rendrez malheureuse. Je ne suis pas particulièrement à l’aise à l’oral. Pianoter sur mon clavier ou griffonner sur mes cahiers me permet d’exprimer ma pensée et d’organiser mes idées mieux que ne saurait le faire un grand discours.
Depuis que j’ai ma nouvelle liseuse, je me suis remise à bouquiner (beaucoup, vraiment beaucoup, j’ai terminé 14 livres depuis fin décembre). Et comme cela arrive souvent lorsque je lis à outrance, j’ai eu envie de me remettre à écrire. Je me suis lancée depuis quelques jours dans un début de romance. Je verrai où cela me portera mais pour l’instant je suis à fond. Du coup, cela m’a donné envie de parler avec vous de la bête noire d’une bonne partie de ceux qui écrivent : l’inspiration. En ce qui me concerne, cela a rarement été un problème, mais qui ne connait pas le syndrome de la page blanche ? Que ce soit pour des articles ou des romans, c’est un peu l’épée de Damoclès au dessus de nos têtes de rédacteurs. Je ne suis pas à l’abri non plus, mais aujourd’hui, j’avais envie de vous donner quelques petites astuces pour trouver l’inspiration pour écrire, la cultiver, et surtout la garder 😉.

Un cadre propice à stimuler son imagination

Trouver l’environnement qui vous permet de prendre votre pied quand vous écrivez. Quel que soit le type de texte dont il est question, il faut que vous soyez à l’aise, que vous vous sentiez bien. Pour ma part, c’est une chaise confortable, de préférence seule dans le salon, devant mon bureau, une bougie Yankee Candle allumée et un bon café au lait qui me stimulent. Je peux toutefois écrire sur mon carnet dans les transports et au boulot sans me sentir bloquée pour autant, mais c’est tout de suite moins agréable que mon petit cocon privilégié.

Musique ou pas ?

Moi je dirais un grand OUI ! Rien de telle qu’une bonne playlist pour me mettre en veine d’inspiration. Quand j’écris pour le blog, je suis plutôt « titres du moment ». Quand c’est pour mon roman, je choisis la musique en fonction de la scène que j’ai à écrire, et ça coule tout seul.
Mais ce fonctionnement n’est pas idéal pour tout le monde. Si vous n’arrivez pas à vous concentrer lorsqu’il y a du bruit autour de vous, ou de la musique, je vous recommande les boules quies. Testez les deux, vous verrez bien où va votre préférence.

Utiliser des petits (ou grands) événements de son quotidien

On puise souvent de l’inspiration dans ce qui nous arrive au quotidien. Si c’est un peu la dech, sortez vous aérer les idées. Voyez vos amis. Allez visiter des endroits qui vous faisaient envie depuis longtemps. Lisez les journaux, écoutez la radio, lisez des livres, lisez les blogs. Apportez de la matière à votre imagination.

Toujours avoir de quoi prendre des notes sur soi

Une idée vous vient et vous savez que si vous ne la notez pas tout de suite elle va vous filer entre les doigts, et vous l’aurez dans l’os ! Depuis que je me suis remise à écrire, je garde toujours un petit carnet sur moi. Certains préféreront leur téléphone (j’avoue qu’avant j’utilisais wordpress à cet effet, mais plus maintenant) avec une application dédiée (ou pas). D’autres ont une meilleure mémoire que moi et arriveront à tout garder en tête. Franchement, si c’est le cas, chapeau ! Il y a aussi le Bullet Journal pour ceux qui ont suffisamment de place dans leur sac pour se le trimbaler H24 (ce n’est pas mon cas, soyons clairs). Vous pourriez même garder de quoi prendre des notes dans votre table de chevet, au cas où vous feriez un rêve de folie pendant la nuit. Bref, notez vos idées quand elles viennent. Cela vous aidera à rester inspirés à toute heure du jour et de la nuit.

Se constituer une routine d’écriture

Parfois, on n’arrive pas à écrire tout simplement parce qu’on est trop dispersés, qu’on ne se dégage pas de temps pour, ou pas assez. L’idée est simple : dégagez-vous un créneau tous les jours ou plusieurs fois par semaine, quand cela vous convient et vous arrange le plus, à la même heure (de préférence), sur une durée donnée, pour vous consacrer à votre passion. Ce sera votre moment à vous. Je vous parie que ça risque de vous mettre dans le coup et que vous serez aussi beaucoup plus sereins face à votre feuille ou votre écran ;).

Se fixer un objectif

Vous fixer un objectif dans l’écriture peut aussi être un bon moyen de vous aider à vous discipliner. Cela peut se jouer en terme de durée de rédaction, ou au nombre de mots par exemple. Pour ma part, quand je travaille sur ma romance, je me fixe un objectif de 600 mots environ. Cela correspond grosso modo à une page. Pour mes articles, je suis plus souple. Je les découpe toujours en plusieurs parties, alors je rédige au minimum une catégorie avant d’arrêter ma session. Pour les revues, je m’occupe d’abord de placer les photos, puis je cherche les informations dont j’ai besoin (compositions, prix etc), je les cale au bon endroit, puis je me lance dans le corps du texte, et là, je me lâche, vu que j’ai fait toute la phase un peu plus pointue et technique auparavant. J’utilise également les photos pour m’inspirer. J’ai besoin d’avoir illustré mon article avant de démarrer la rédaction.
Vous fixer un objectif plus précis vous permettra de concentrer votre inspiration et votre imagination sur un point en particulier et vous évitera de trop en dévier.

Pour finir, ne pas se prendre la tête

Facile à dire quand écrire n’est pas son gagne pain, je vous l’accorde. Quand c’est le cas, d’autres variables entrent en jeu et peuvent venir parasiter votre inspiration à cause de la pression. Mais pour ceux qui, comme moi, font de l’écriture un loisir et dont ce n’est pas le métier, un mot d’ordre : ne pas se prendre la tête ! Si un jour, ou deux, ou trois, une semaine, un mois, que sais-je, l’inspiration ne vient pas, ce n’est pas grave. Profitez-en pour lire, engranger du contenu dans votre pensée, vous balader et prendre le temps de souffler. Il y aura forcément un moment où vous allez rebondir et retrouver la flamme. Ne lâchez pas l’affaire, et surtout, amusez-vous !

 

Et vous ? Peinez-vous à trouver l’inspiration ?
Quelles sont vos petites habitudes d’écriture ?

Pour aller plus loin :
Faîtes le plein d’idées d’articles pour votre blog beauté !

Source image :
Pixabay

Publicités

12 réflexions sur “7 conseils pour trouver l’inspiration !

  1. J’ai adoré ton article ! Personnellement pour travailler mes cours ou d’une manière général, je n’aime pas forcément écouter de la musique en même temps mais lorsque j’écris mes articles, j’ai toujours ma musique et je trouve que cela m’inspire énormément !
    Merci pour ton article rempli de bons conseils 🙂

    J'aime

  2. Coucou Aurore !
    Pour ma part je suis plutôt du genre à écrire toute la journée quand l’inspiration est là et après à ne plus être capable d’écrire une ligne pendant des semaines. Du coup j’ai été très irrégulière pendant longtemps mais maintenant j’ai à peu près compris comment je fonctionne. Je profite désormais de ces moments propices pour écrire plusieurs articles d’affilée et me laisse la liberté de ne pas être inspirée les autres jours.
    En tout cas ce sont de supers conseils. Je ne pense jamais à prendre un petit carnet pour prendre des notes mais je vais changer ça =)
    Bisous !

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Marine 😊
      Merci pour ton petit mot !
      Ta technique est intéressante aussi je trouve ! Je n’y avais même pas pensé je t’avoue 😅. Même si il m’arrive régulièrement de me faire un marathon écriture pendant les vacances. J’en profite pour m’avancer.
      Bisous !

      J'aime

  3. Coucou, sympa comme sujet.
    Il m’arrivait d écrire quelque histoire au college/ lycée. Et j avoue que la musique est vraiment le truc pour booster.

    J espère avoir loccassion de lire ton histoire un jour.

    Personnellement, il faudrait que je lise plus. (Oui je sais ne me tape pas).

    Pluie de bisous.

    Thorn

    J'aime

  4. Marrant, j’ai écrit un article qui recense les mêmes conseils, à deux-trois choses près (au moins ça veut dire qu’ils ont l’air bons :D). Pour la musique, l’idéal est d’en écouter une sans paroles, ou alors une dont on ne les comprend pas, sinon notre esprit va se focaliser dessus plutôt que sur nos écrits.

    En plus de ça, il m’arrive aussi d’utiliser quelques outils en ligne comme Framindmap ou Übersuggest lorsque j’ai envie de faire un brainstorming. C’est assez pratique !

    J'aime

    • Oui effectivement ! Nous partageons pas mal de points de vue. Pour la musique, le fait qu’il y ait des paroles que je comprenne ne me dérange pas, j’arrive vraiment à m’en détacher. Mais comme tous ces autres conseils cela reste évidemment très subjectif :).

      Je ne connais pas ces outils, je jetterai un oeil, merci pour l’idée !

      A bientôt !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s