[Animation japonaise] Trois nouveaux animés à découvrir en 2018 !

Je crois que le dernier article où je vous parlais d’animation japonaise date d’il y a deux ans déjà… Pourtant, c’est un domaine qui me tient particulièrement à cœur et qui m’occupe énormément au quotidien (surtout depuis un peu plus d’un mois). Pour tout vous dire, regarder des animés me prend plutôt par phases. Cela faisait bien six mois voir un an que je n’en avais pas regardé du tout, et cela m’a repris d’un seul coup pendant ma semaine d’arrêt en mars dernier. Depuis, j’enchaîne les séries sans m’arrêter et je ne fais presque plus que cela de mon temps libre. J’en suis la première étonnée, je n’ai jamais été prise d’une telle frénésie de visionnage.

Je bouffe du japonais à toutes les sauces si je puis dire. Du coup, après vous avoir parlé de ma petite sortie Hanami d’avril dernier au Parc de Sceaux, j’avais envie de vous faire découvrir trois animés fraîchement sortis le mois dernier. Les trois sont de genres plutôt différents, et comme ils sont encore en cours, il y a un nouvel épisode chaque semaine. C’est mon petit rendez-vous hebdo, ça faisait longtemps et c’est toujours un peu le frisson à chaque fois (mais comme il faut attendre encore un an pour la suite de Game of Thrones… j’ai cherché une substitution efficace haha). Voici donc Doreiku The Animation, Tada-kun wa koi wo shinai et Devils’ Line.

Doreiku The Animation

Résumé : Le « SCM », ou Slave Control Method, est un outil qui, placé contre le palais comme un appareil dentaire, permet de transformer n’importe qui en esclave. Le principe est simple. Vous engagez un duel. Si vous gagnez, vous devenez le maître. Si vous perdez, c’est l’esclavage qui vous attend. Qui se cache derrière la création du SCM ? Serez-vous dominant ou dominé ? Faîtes vos jeux !

Cet animé est un peu l’extraterrestre de ma sélection. Depuis mars, je ne regarde quasiment que des animés avec une romance incluse dans le récit (c’est mon pécher mignon, je trouve que ça donne plus envie de voir la suite). Doreiku est au contraire plutôt (carrément) trash. Il se détache clairement des séries que je regarde d’ordinaire. Il peut être classé dans la catégorie Survival Game. C’est un animé de type horreur, mystère et psychologique. Il est davantage conseillé pour les 16 ans et plus et je trouve que c’est justifié. On retrouve un côté carrément malaisant et malsain. Pour tout vous dire, en regardant le premier épisode, j’ai d’abord pensé « bon, ce n’est pas pour moi ». Et finalement, on se prend au jeu. Qui va gagner le duel ? Comment ? Qui est le maître, qui est l’esclave ? Comment tout cela va finir ? On suit par ailleurs deux personnages qui vont essayer d’exploiter le système, mais je vois d’ici que ça va chauffer pour eux. A suivre par ceux qui aiment les thrillers psychologiques. Si vous avez vu Psychopass et Death Note, je pense que vous apprécierez Doreiku.

Tada-kun wa koi wo shinai

Résumé : Mitsuyoshi Tada est un jeune lycéen qui travaille dans le café de son grand-père à ses heures perdues. Il fait aussi partie du club de photographie de son lycée. Il est déjà étudiant en première mais n’a jamais connu l’amour (pauvre de lui !). Un jour, alors qu’il prend des photos dans un parc, il rencontre une étudiante (mais pas que !) transférée du Luxembourg, Teresa Wagner. Elle fait la connaissance de Tada et de ses amis et intègre à son tour le club de photographie. On suit au fil des épisodes le développement de leurs relations.

Cet animé est à peu près aussi doux que Doreiku est dur. C’est sans doute l’un de mes genres préférés. School, Slice of Life, Romance, Amitié et Comédie. Grosso modo, Tada-kun rassemble un peu de tout ça. Le chara-design aussi me plait beaucoup, très kawaii. C’est la petite bouffée d’air pur après votre journée de boulot ;). On devine qu’il va y avoir une histoire entre plusieurs couples, du moins j’espère ! Je n’ai pas grand chose à vous en dire de plus pour le moment en tout cas, ce n’est pas un animé d’action, mais on se laisse volontiers porter !

Devils’ Line

Résumé : Tsukasa Taira , jeune étudiante, découvre que l’un de ses amis est un vampire. Elle fait alors la connaissance de Yûki Anzai, une sorte de policier mi vampire, mi humain. Des sentiments naissent bientôt entre eux, mais un groupe terroriste anti-vampires va alors faire son apparition et tout faire pour que les humains se déchaînent contre ces étranges créatures.

Vous vous doutiez que je gardais le meilleur pour la fin n’est-ce pas ? Devils’ line est sans conteste mon chouchou dans cette sélection de nouveautés. Je suis très attachée au thème vampire, et ce, depuis l’adolescence. Alors quand une histoire allie action, horreur, romance et enquête, je fonce tête baissée. Cet animé est, tout comme Doreiku, adressé à un public adulte, bien qu’il soit beaucoup moins malaisant que ce dernier. Le suspense est au rendez-vous, le chara design est soigné. Pour ne rien gâcher, Anzai est doublé par Yoshitsugu Matsuoka, dont j’adore la voix (Kirito dans SAO !). Je sens mal la fin de la petite histoire d’amour entre les héros, mais je croise fort les doigts pour eux. En tout cas, pour l’instant, je me régale ! Pourquoi pas vous 😉 ?

Et vous ? Regardez-vous des animés ?
De quel genre ?
Cette sélection vous tente ?

Sources images :
Nautiljon

Publicités

3 réflexions sur “[Animation japonaise] Trois nouveaux animés à découvrir en 2018 !

  1. Je regarde les trois mais ils ne sont pas dans mes coups de coeur de la saison.
    Doreiku est sympa mais il lui manque le petit quelque chose qui pourrait rendre vraiment bien.
    Tada-kun fait parti de ces animes légers et agréables à regarder sans prise de tête. Parfait pour le printemps !
    Devils line, par contre me plait bien mais l’héroïne m’énerve un chouilla comme c’est souvent le cas dans ce type de série. J’espère qu’elle va un peu évoluer mais j’ai tendance à en douter. A voir ^^

    Pour moi cette saison, c’est coup de coeur pour Piano no Mori. C’est beau, poétique et l’histoire s’annonce vraiment belle.
    3D Kanojo: Real Girl est assez rigolo. Plein de clichés mais ça se laisse regarder et ça change de ce qu’on voit d’habitude en mode, le mec trop classe et la fille nunuche.
    Golden Kamuy est une petite perle. On apprend sur les Aïnous, tout en suivant la quête d’un trésor. Les personnages sont attachants et le coté dur est renforcé par l’humour pas lourdingue.
    Hinamatsuri, c’est l’ovni de la saison ! Un coup de coeur à sa façon. On rigole tellement c’est con mais on s’attache à Hina et à sa relation avec Nitta.
    Kakuriyo no Yadomeshi : Je regarde parce que je suis nostalgique de Kamisama Hajimemashita mais ça n’a pas la même saveur. C’est un peu « rigide » que ce soit sur l’animation, l’histoire, le chara. Mais comme j’aime beaucoup ce genre d’univers, je continue ^^

    Et comme tu t’en doutes au vu de mon commentaire, je suis plus animés que séries haha 😀 Pour le reste, encore 1 an avant la prochaine saison de GoT, courage !

    PS : Impossible de laisser un commentaire avec mon compte WP… >

    J'aime

    • Bon ce qui est génial c’est que je connais aucun des animés que tu as cités (à part kamisama hajimemashita). Faudra que je jette un oeil.
      En ce moment je suis sur Violet Evergarden (enfin il me reste que trois épisodes 😂). Très sympa. Mais je pleure comme une madeleine à chaque épisode 😭…

      J'aime

      • Arf Violet c’était tellement le coup de coeur de l’hiver. L’animation et le chara sont sublimes, c’est une merveille pour les yeux. L’histoire elle par contre fait beaucoup de dégâts avec les grosses larmes à chaque épisode xD
        Si tu regardes les animes Netflix, je te conseille Les enfants de la baleine. C’est hyper beau, très poétique, un peu triste, plein de messages ❤

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s