6 astuces pour soulager vos règles douloureuses !

règles douloureuses.2Source : Au Féminin

articlepublic3a9sobusygirls
Bonjour les princesses !

Je me lance sur un sujet très féminin aujourd’hui puisque nous allons parler de ce moment du mois que nous affectionnons toutes : la période des règles.
Que cela dure trois jours ou une semaine (voire plus pour certaines) : les règles c’est chiant.
Oui bon, c’est sûr qu’il y a des femmes pour qui cette phase n’est qu’une anecdote dans le mois, une semaine comme les autres qui se passe sans encombre.
Pour d’autres pourtant, c’est juste l’enfer !

Pourquoi a-t-on mal ?

Commençons par le commencement. D’où viennent ces douleurs au bas-ventre et dans le bas du dos (pour ne citer qu’elles) ?
Elles sont tout simplement dues aux contractions de l’utérus. Et oui, puisque vous n’êtes pas enceinte, vos ovules font grève et cessent juste de produire de la progestérone et des œstrogènes. Forcément, ça met tout de suite un peu le bazar, l’utérus se contracte et se débarrasse du sang, de l’endomètre et tout le tralala. Plus spécifiquement, les douleurs sont dues à la surproduction de prostaglandines, petites merveilles d’hormones sécrétées par l’endomètre. Ce sont elles qui déclenchent ces fichues contractions et d’autres blagues du genre nausées, maux de tête et vomissements.

lorsque-jai-mes-règles-660x500Source : Femmes de Tunisie

D’une personne à l’autre, ces douleurs peuvent être variables. Certaines vont pouvoir vaquer à leurs occupations comme si de rien n’était, d’autres auront quelques douleurs supportables mais apprécieront quand même un peu de repos (c’est mon cas), d’autres enfin devront garder le lit tant les douleurs et autres symptômes seront insupportables.

(Petite note aux messieurs qui souvent nous disent que nous sommes chiantes pendant nos règles : je pense que si on vous tordait les boyaux, martelait le cerveau et pressait les seins pendant une semaine, vous le seriez aussi !). Fin de la parenthèse.

Maintenant qu’on sait ce qui déclenche ces joyeusetés, j’avais envie de vous proposer quelques astuces pour réduire les douleurs et les rendre supportables.

Inutile de vous préciser que ces « trucs » fonctionnent pour moi (je ne vous cite d’ailleurs que ceux que j’utilise), mais que nous sommes toutes différentes. Il est évident que les femmes qui doivent rester au lit pendant leurs règles me diront peut-être que je suis gentille, mais que mes astuces sont pour elles comme un cauter sur une jambe de bois (et j’en conviendrai parfaitement) ! Mais pour celles qui, comme moi, sont un peu gênée mais peuvent tenir debout, votre qualité de vie pourrait être revue à la hausse.

règles bouillotteSource : Cosmopolitan

1- La bouillotte pour apaiser les contractions.
Avec la canicule actuelle, il faut être un peu maso pour se poser un truc chaud sur le ventre mais bon, il faut savoir ce qu’on veut. Personnellement, j’utilise une poche que l’on peut chauffer ou congeler (idéale pour mes tendinites et autres soucis à répétition). C’est vraiment super pratique. Pour les règles, cela détend les muscles et calme les contactions.

2- Faîtes du sport !
Là, je vous imagine déjà en train de froncer les sourcils et de vous dire qu’il me manque une case. Mais il n’en est rien. J’ai constaté que quand j’allais à mon cours de danse en ayant mes règles, systématiquement les contractions étaient moins nombreuses et moins douloureuses. En effet, quand vous pratiquez un sport, vous oxygénez votre corps et stimulez votre circulation sanguine, ce qui aurait un effet sur les douleurs utérines.
Évidemment, vous n’êtes pas obligées de mettre le paquet ! Marcher, faire du vélo, nager, le yoga, tout cela peut vous aider à la fois à vous détendre et à stimuler votre circulation.

3- Évitez le sucre.
Eh mais là c’est carrément sadique non ? Si vous êtes comme moi, vous avez peut-être des mignonnes petites fringales pendant vos règles (j’ai tout le temps faim, une horreur). Pourtant, manger sucré va entraîner une plus grande production d’insuline qui va venir exciter vos copines les prostaglandines (qui sont responsables des contractions si vous vous souvenez). En clair, vous tendriez le bâton pour vous faire battre.

4- Le massage aux huiles essentielles, c’est sympa.
J’affectionne tout particulièrement les massages sur les zones douloureuses, cela permet vraiment de détendre plus en profondeur et de réduire de la douleur.
Quelles huiles utiliser ?
L’huile essentielle d’estragon : il s’agit d’un antispasmodique, elle a des propriétés anti-inflammatoires et anti-douleurs. Vous pouvez l’utiliser par voie cutanée (deux gouttes pures sur le ventre associées à un massage) ou par voie orale (sous la langue, deux gouttes pures jusqu’à trois fois par jour).
L’huile essentielle de camomille matricaire : elle possède des propriétés anti-inflammatoires, anti-spasmodiques, anti-douleurs et calmantes pour le système nerveux. Vous pouvez l’appliquer par voie cutanée mélangée à une cuillère à soupe d’amande douce.

5- Les anti-inflammatoires en solution de secours.
Mon dernier recours. Le plus souvent, les douleurs utérines en elles-mêmes sont supportables en ce qui me concerne. Mais quand la migraine s’en mêle, là c’est un tout autre délire. Barre dans le ventre ET barre dans le cerveau, je dis non. C’est là que l’ibuprofène devient mon ami. Évidemment, je n’en abuse pas non plus (n’allez pas vous enfiler la tablette hein), mais contre les maux de tête, c’est ce qui fonctionne le mieux chez moi, donc j’en profite.

6- Les moyens de contraception peuvent aider aussi.
Le stérilet hormonal peut être une solution (si on ne souhaite pas être enceinte dans les cinq années suivant la pose). La pilule, quant à elle, réduit la production des prostaglandines (responsables de ces délicieuses crampes). A partir de là, chacune est libre d’utiliser le moyen de contraception qui lui convient. Pour ma part, je prends la pilule et cela ne supprime pas toutes les douleurs, mais je peux tout de même vaquer à mes occupations (à partir du moment où la migraine ne vient pas s’en mêler).

règles-qui-tuentSource : Femmes de Tunisie


Voilà mesdames ! J’en ai terminé avec mes petites astuces pour rendre ce moment un peu pénible plus agréable. De manière générale, n’hésitez pas à prendre soin de vous pendant vos règles. Pour ma part, c’est une période du mois où je redouble de séances cocooning dans ma salle de bain. Il n’y a pas de mal à se faire du bien !

Et vous ? Comment vivez-vous cette semaine sympathique ? Quelles sont vos astuces anti-douleurs ?

Signature
néejolie

Publicités

16 réflexions sur “6 astuces pour soulager vos règles douloureuses !

  1. Pingback: Mes produits d’hygiène bio et naturels avec Propolia | Choup'N'Beauty

  2. Pingback: Mes produits d’hygiène bio et naturels avec Propolia – Choup'N'Beauty

  3. Article sympa à lire ! Je ne savais pas pour le sucre, je devrais peut être essayer de ce côté là pendant les règles, ça ne peut pas faire de mal 🙂

    Pour ma part, j’avais pendant toute mon adolescence donc environ… 10-11 ans des douleurs insupportables qui m’empêchaient de vivre normalement (obligée de rentrer à la maison ou de végéter à l’infirmerie du lycée/collège, je crois même qu’une fois on a du me sortir d’un cours en brancard <<). Bien sûr, tous les symptômes désagréables y passent, entre les coups de chaud/froid, la nausée, les vomissements, les coups de poignards dans le ventre, l'énergie d'une larve, des règles extrêmement abondantes… brrrr mauvaise période. Le médecin n'a jamais rien trouvé, pas de kystes, pas de problème détecté…

    Ce n'est que lorsque j'ai commencé à sortir avec mon copain que mon médecin m'a prescrit la pilule et depuis, les douleurs ne sont plus aussi extrêmes. (Bien que la santé n'est pas au top pendant cette période. Je peux bouger, me déplacer, par contre niveau intellectuel faut pas trop m'en demander pendant les cours. Tout comme l'énergie qui se fait la malle x_x)

    Sinon ce qui marche bien sur moi, c'est l'ibuprofène comme toi (je prends du spifen, c'est radical et douleur disparue en 30 min chrono)

    Le sport mais à une condition : faire des abdos ou du footing les jours avant le début des règles. J'ai constaté que la douleur était bien réduite, un miracle o_O (pas pendant parce qu'avec l'énergie de la larve, ça ne marche pas chez moi ^^)

    Et une dernière chose, je me suis rendue compte qu'elles sont bien plus douloureuses quand quelque chose m'a contrarié dans les jours précédant l'arrivée des règles. Contrariété, truc négatif, dispute, gros stress… Ca n'arrange pas. J'essaie de me zenifier à l'approche des règles mais je dois dire qu'avec mon tempérament, c'est pas évident 🙂

    Valà valà

    J'aime

  4. coucou ma péonne!
    Tu vas bien? Tu as passé une bonne journée?
    Elles sont sympa ces petites astuces. Je ne savais pas pour le sucre…
    J’ai longtemps pris la pilule justement parce que j’avais des douleurs intolérables. Je ne pouvais rien faire, et je restais au lit. Cela fait deux ans que j’ai stoppé la pilule et les douleurs ne sont pas revenues. Ouffff!!
    Je te souhaite une belle soirée.
    Bisous bisous. ♥

    J'aime

    • Coucou ma belle !
      Ca va et toi ? La journée a été un peu longue mais du coup tous mes articles sont prêts pour mon départ en vacances !
      Tant mieux si les douleurs ne sont pas revenues ! Ca doit vraiment être une plaie de souffrir comme ça :/
      Passe une belle soirée ! Bisousss ! ❤

      J'aime

  5. C’est marrant, moi c’est le froid qui me fait du bien 🙂
    L’activité sportive ce n’est pas fameux :s
    Il n’y a vraiment qu’une poche de froid quand l’Antadys ne fonctionne pas, qui me fait du bien :).
    Et certaines agissent dessus c’est sûre, mais certaines à quel prix :s (j’en ai testé plein depuis la fin de Diane 35, et quand j’en trouvais une qui annuler totalement mon mal de dos, houlala les boutons c’était une catastrophe et je ne vous parle même pas de mon humeur XD)

    Comme quoi ça dépend vraiment des personnes.
    Surtout qu’apparemment, qu’il y a plusieurs types de douleurs de règles (2 ou 3 pour les douleurs vraiment très intense, type contraction que je connais depuis que j’ai 9-10 ans :s)

    Bon courage et encore une fois, profite bien de tes vacances sous cette chaleur (moi j’ai réussi à choper la grippe XD)

    J'aime

    • Le froid sur le ventre ça peut filer la diarrhée donc jamais tenté xD mais oui comme tu dis on a chacune nos petits trucs qui ne fonctionnent pas toujours chez les autres. Je dirais que le froid c’est peut-être plus pour engourdir la douleur tandis que le chaud ce serait davantage pour détendre les muscles.
      Bon courage pour ta grippe 😀 repose toi bien !

      Aimé par 1 personne

  6. Coucou 🙂 merci pour ces bons conseils ! effectivement les 2 premiers jours de règles je morfle pas mal ^^ avant j’ai bien tous les symptômes, boutons, mal au seins etc mais c’est vrai que c’est très désagréable ça me saoule tellement 😀 je testerai la bouillotte car j’en ai une 🙂 Bisous bisous ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s