Faut – il aller voir Cendrillon au cinéma, ou pas ?

pres
Hello les filles !

Aujourd’hui, je vous propose un article léger, qui vous replongera dans des souvenirs d’enfance. J’ai décidé de vous parler du film Cendrillon sorti tout récemment au cinéma. J’avais aussi envie de vous faire un petit comparatif avec le dessin animé (1950 quand même) et le conte de Charles Perrault, parce que finalement, il s’agit de trois histoires différentes !

Déjà, pour vous mettre dans l’ambiance, je vous ai trouvé le conte à lire par ici. Vous y trouverez d’ailleurs bien d’autres histoires, si vous avez le temps ou l’occasion, n’hésitez pas. Il y en a beaucoup que je ne connaissais pas.

Qu’est-ce qui diffère entre le dessin animé et le conte ?

Dans le conte, Cendrillon conseille ses belles-sœurs sur leurs vêtements pour le bal et propose de les coiffer. La marraine transforme un rat en cocher et six lézards en laquais (dans le dessin animé ce sont un chien et un cheval). Il y a six souris transformées en chevaux (quatre dans le dessin animé). A la fin, après avoir chaussé les deux pantoufles de verre (une apportée pour l’essai, et l’autre qu’elle avait gardée avec elle [il n’y a donc pas de pantoufle brisée dans la version originale]), la marraine restitue ses habits de bal à Cendrillon. Ses belles-sœurs implorent son pardon et Cendrillon les fait loger, leur mère et elles, au château, avant de les marier à deux riches seigneurs. La relation animaux / Cendrillon est beaucoup plus développée dans le dessin animé et le film que dans le conte (qui se déroule d’ailleurs très rapidement !).

Ella-with-her-mother-cinderella-2015-38055602-2048-1536

La robe

J’ai revu le dessin animé deux semaines avant d’aller voir le film au cinéma. Il y a quelque chose qui m’a choquée. Avez-vous remarqué  que la robe de Cendrillon change de couleur sans arrêt ? D’ailleurs, pour vous ôter d’un doute, en vrai, sa robe n’est pas bleue ! (dans le conte je parle) Elle est d’or et d’argent ! Dans le dessin animé, un coup on la voit un coup argentée, un coup bleue, un coup grise. Bref, c’est une robe multicolore… Mais du coup, je suis un peu triste de l’avoir vue bleue dans le film ! Oui je sais, la robe que l’on trouve dans le commerce est bleue, mais regardez les photos… inutile de préciser que je n’ai pas touché aux couleurs. Le seul moment où on la voit bleue c’est dans la pénombre… D’ailleurs, la robe de mariée n’est pas bleue non plus (cf la photo de la une).

robe

Parlons un peu du film quand même !

Pour vous décrire un peu le contexte, j’y suis allée mercredi dernier avec ma sœur de 13 ans. Soirée entre nana, avec tout ce que cela implique en ricanements et déconnades. D’ailleurs, je pense que c’est ce qui a sauvé le film. Peut-être ne l’aurions-nous pas autant apprécié si nous étions allées le voir elle avec mon frère, moi avec mon homme.

L’histoire :

C’est un mix entre le conte et le dessin animé, avec quelques libertés prises en plus. Dans cette histoire, il y a 3 morts (et oui !). Cela a été source de grandes eaux avec ma sœur car, petits êtres sensibles que nous sommes, nous avons bien pleuré chaque fois qu’il le fallait (à ce niveau j’adresse un gros gros merci à Patrick Doyle, le compositeur, d’avoir réalisé une OST digne de ce nom, les passages avec les cordes étaient juste délicieux et mélancoliques à souhait). Cendrillon a un nom à la base, elle s’appelle Ella. Le prince se fait appeler Kit (désolée de le dire, mais ça fait con), c’est sous ce nom et le titre d’apprenti qu’il se présente à elle. Oui, il la rencontre une première fois en dehors du bal, dans les bois. D’ailleurs, cette rencontre a fait l’objet d’un fou rire avec la sœurette. Celles qui l’ont vu se rappelleront sûrement de la scène où Kit quitte (haha) Cendrillon dans les bois en chevauchant sur son cheval, tourné vers l’arrière avec les arbres autour (et la grande question : et s’il s’en prend un ?).
Les autres divergences (attention aux spoils !) : le Grand Chambellan est de mèche avec la belle-mère (je n’en dis pas plus). Après tout, pourquoi pas, ça nous fait un méchant de plus dans l’histoire. La belle-mère et les deux sœurs ainsi que le Chambellan s’exilent à la fin du film (les méchants sont toujours punis ?).
Sinon, grosso modo, on a droit au même type de scènes que dans le dessin animé, notamment avec les animaux, même si du coup le chien et le chat ne sont pas exploités. Les souris parlent en mode Chipmunks, c’est plutôt amusant, on saisit parfois un mot ou deux. Cela nous a bien fait rire. Petit rebondissement sur la fin avec le Prince. Je ne vous en dis pas plus afin de garder le suspense.

Les personnages :

Cendrillon / Ella
cendJe vais avoir l’air méchante en disant cela mais cette Cendrillon est juste LA cruche faite femme. Ils ne l’ont vraiment pas gâtée. Tout au long du film, j’ai trouvé qu’elle faisait vraiment godiche avec son grand sourire niais et son air rêveur (quand sa marraine lance le sort pour fabriquer sa robe de bal, on la croirait en pleine jouissance…). Elle est parfois vraiment ridicule. Lily James surjoue beaucoup. Le rôle aurait gagné à avoir l’air plus naturel. Et le leitmotiv « bonne et courageuse » qu’elle nous rabâche pendant tout le film finit par taper sur le système.

Le prince / Kit

princeJe ne pouvais pas passer à côté de cette comparaison entre le Robb Stark de Game of Thrones et le Prince de Cendrillon. Le moins que l’on puisse dire c’est que le château du conte de fée lui va mieux au teint ! prince2Et alors, Richard Madden, comment est-il ? A l’image de la photo : complètement niais lui aussi (la scène de la balançoire est juste un summum de kitsch). Mais très honnêtement, je lui pardonne, parce qu’il est vraiment beau gosse ! Franchement, en collants, il est carrément plus sexy que le prince du dessin animé. Rien que pour ça, ça vaut le coup ! C’est le stéréotype du prince charmant. Là dessus, ils ont vraiment géré. A certains moments, on a vraiment envie de faire iiiiiii trop bien ! Ou ohhh trop mignon… Viens, on va faire un câlin ! Hem, ok, je me calme. Enfin, on est quand même allées voir un Disney hein ! Pompons paillettes tutu poney bisous fleufleurs. Vous êtes en plein dedans.

La belle-mère

bellemereLe seul personnage à avoir un peu de profondeur. Cate Blanchett n’est vraiment pas mauvaise dans le rôle de la marâtre. Elle est sublime dans le film. Les costumes la mettent considérablement en valeur. C’est une femme sophistiquée et ça se voit. Par contre, ce qui me dérange, c’est qu’ils en aient fait une victime. En cherchant à la rendre plus humaine, ils ont dénaturé le personnage. La marâtre n’est pas sensée être une victime. Moi, je la veux méchante, laide à l’intérieur, point barre. A la fin du film, elle fait juste pitié. Elle prend un autre visage, celle d’une femme qui a perdu deux êtres chers (ah bon ?) et qui a été flouée par la vie. Elle est jalouse de Cendrillon qui représente sa jeunesse perdue et ce qu’elle n’aura plus jamais. Admettons. Après, ce sera une affaire de goût. Soit vous l’aimerez, soit vous la détesterez.

Les personnages secondaires

soeursJe résume. Pas de quoi casser trois pattes à un canard.
Les sœurs sont toutefois fidèles au dessin animé (à part qu’elles sont jolies) question esprit et caractère. J’étais satisfaite.
La marraine hem comment dire. Je ne suis pas convaincue par le choix de l’actrice. Après, j’ai l’habitude de la fée bienveillante du dessin animé donc j’ai eu du mal à m’en détacher pour « accepter » celle-ci.
Le roi est bien choisi je trouve, dommage qu’on le voit si peu. Le côté paternel bon et juste est davantage exploité ici. Ce n’est pas déplaisant.
Le grand duc est un autre « méchant » dans l’histoire. Il diffère complètement de celui du dessin animé maladroit et comique. Là il est plutôt du genre avec qui on ne rigole pas justement.
Le père d’Ella, anecdotique.
L’ami du prince, son nom m’échappe ainsi que sa fonction (rapport avec la garde royale) mais il est plutôt fun. Ses interventions rajoutent un peu de piquant au film.

Je crois avoir fait le tour de ce qui méritait d’être souligné sur l’histoire et les personnages.

Finalement, qu’est ce que j’en ai pensé et faut il aller voir ce film ou pas ?

cendrillon-disney-film-2015Ce film de près de deux heures personnifie complètement l’esprit d’un dessin animé (avec tout ce qu’il peut avoir de kitsch, amusant, ridicule). Je dirais également qu’il est plus adressé à des enfants qu’à des adultes. Ceci dit, si vous choisissez bien la personne avec qui vous allez le voir, il y a moyen que vous vous amusiez. En clair, allez-y entre filles ! Mettez-vous dans l’ambiance conte de fées et profitez du spectacle. Car, malgré le portrait un peu sombre et critique que je vous ai dressé depuis le début de cet article, j’ai apprécié ma séance. Mais il faut  avouer qu’il y a des passages assez « gros ». Pourtant, il y a quand même des moments qui font rêver (et heureusement) ! Les décors, le paysage et les costumes sont somptueux, les effets spéciaux sont pas mal en soi (à part la scène de la transformation où l’actrice en fait trop mais où c’est quand même magique !). La chorégraphie de la danse d’ouverture du bal est top (direct la danseuse qui retient le truc haha, désolée, j’aurais difficilement pu passer à côté, j’ai tellement bavé devant sa robe pendant la valse…) Là-dessus, on reconnait bien Disney, et c’est le principal !

 

Voilà les filles, honnêtement, si j’avais l’occasion d’y retourner, je le ferais ! Donc si vous parvenez à retomber en enfance l’espace de deux heures, vous apprécierez certainement Cendrillon 2015.

Avez-vous vu Cendrillon 2015 ? Qu’en avez-vous pensé ? Le conseilleriez-vous à des enfants ? Des adultes ?

Publicités

10 réflexions sur “Faut – il aller voir Cendrillon au cinéma, ou pas ?

  1. Coucou Personnellement je n’ai jamais aimé les films adapté de dessin-animé ! il y a quelques années j’avais vu un film Cendrillon avec Drew Barrymoore je n’avais pas tellement aimé mais celui ci ne me tente pas du tout, l’actrice j’accroche pas ! il n’y a que Cate Blanchett que je trouve magnifique mais bon ! gros bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Très bonne critique de ce film ! Peut être qu’on est trop vieille maintenant … haha. Et en effet, en 2015 la morale est trop présente et n’est plus du tout subtile .. J’ai bien rigolé de la niaiserie mais je me suis surprise à être dans une bulle en sortant du cinéma; comme quoi ! J’y suis allée avec une amie et franchement c’était effectivement de la marade tout le long. Surtout lorsque que l’on a vu ces chaussures IMMONDES. Elles sont super mal designées ! Sinon, payer une place de cinéma pour voir Richard Madden en collants et moule bite .. C’est le plus bel investissement de ma vie !

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour ton avis. Je n’ai pas encore été le voir j’hésité… Et puis j’avoue que j’ai du mal à convaincre mon chéri à venir avec moi… je pense d’ailleurs que je ne vais plus lui demander il risque de m’en vouloir à la lecture de ta critique, lui qui n’aime pas du tout les romances… J’aime beaucoup ton article qui attise encore plus ma curiosité. Bisous !

    Aimé par 1 personne

  4. Ce n’est plus une critique de film, c’est carrément une analyse détaillée, bravo pour le travail ! 🙂

    On en arrive à la même conclusion avec ce film, il est résolument un film pour enfants, ou peut être comme tu le dis dans une ambiance girly/princesse très légère.

    Personnellement, la niaiserie des personnages (à commencer, comme tu l’indiques également, par Ella) et de l’histoire ont eu raison de moi et j’ai vraiment trouvé ça pas super plaisant, car ultra prévisible, notamment.

    Ah et par contre je ne suis pas d’accord, l’acteur qui joue le Prince est sexy x10000 en Robb Stark, nan mais oh :p

    Aimé par 1 personne

    • Merci 😉 c’est parce que je suis une grande bavarde 😇
      Ouais dans le genre homme de cro magnon quoi ^^ Haha je plaisante j’adore Robb Stark ce pauvre chou 😆
      Je pense que le film aura clairement plus de succès auprès des filles que des gars. D’ailleurs mon homme a refusé de le voir ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s