6 choses qui me rendent folle dans les transports en commun…

transports
Bonjour mes beautés !

Je vous écris ce billet dans les transports. Vous savez, la magie de la technologie, toussa toussa. Même plus besoin d’attendre d’être tranquille chez soi pour bloguer. Le pied !
Alors, on se retrouve pour un billet humeurs, histoire de rigoler un peu.

Pour tout vous dire, cela fait à peine plus d’un an que je ne prends plus les transports. J’ai la chance d’habiter près de mon boulot et de pouvoir m’y rendre tous les jours en voiture. Mais, pendant près de dix ans, j’ai pris le RER et le métro tous les jours, à toutes heures, avec minimum deux heures de trajet par jour quand j’avais de la chance (on va donc dire que je sais ce que c’est et que je ne débarque pas de ma campagne).

De mon propre aveu, mon travail m’a rendue peu à peu rendue moins ouverte aux « excentricités » du voyageur lambda. Avant de bosser près de chez moi, j’ai commencé à me découvrir des rigidités particulières à certains actes de mes camarades de voyage. On en parle ? Après, vous aurez le droit de me dire que je suis méchante, promis (mais vous conviendrez que je n’ai jamais dit avoir un caractère facile) !


Alors, dans les transports, je n’aime pas…

Les gens qui parlent trop fort.

Allez allez, continues, je veux bien participer si tu veux. Non non, il ne t’a pas trompée. C’est une idée que tu te fais. Si si je te jure ! Ah ? Avec ta meilleure amie ? Mince alors… Ok, je me tais. C’est encore pire quand c’est dans une langue étrangère (sauf avec le japonais, mais c’est tellement rare que ça relève de l’anecdote). Non seulement la personne parle fort, se croit seule dans le wagon, mais en plus tu ne comprends rien de ce qu’elle dit. Trop frustrant quoi (en fait pas du tout, j’aime simplement le silence, mais chut, faut pas le dire, je passerais pour un dragon) !

Les gens qui se coupent les ongles ou qui se les vernissent.

Sérieusement ? Tu ne vas pas me dire que tu n’as pas trouvé cinq minutes pour couper tes ongles dans ta salle de bain ? Ce petit bruit régulier là, vous savez ? « clic clic clic »… C’est juste insupportable. Et très franchement, c’est carrément dégueu… Les gens dans les transports sont parfois de vrais cochons (pour être polie). Entre les restes de repas, les mouchoirs sales, les journaux et les rognures d’ongles (puisqu’on parle de ça), il y a de quoi faire…
Et puis alors, les femmes qui se mettent du vernis, ça, je ne peux pas non plus. Ça arrive systématiquement à 7h et des brouettes, de bon matin, quand vous avez encore la tête douce et que (bien sûr) pour dormir un peu plus longtemps vous n’avez pas pris de petit déjeuner (et que la moindre odeur vous soulève le cœur , mais en même temps, c’est bien fait, fallait manger).

Ceux qui font des bruits de bouche.

Je suis tellement ravie de savoir que tu apprécies ton chewing gum à la menthe depuis l’autre bout du wagon, si tu savais…
Et sinon, aurais-tu l’amabilité de cesser de nettoyer tes gencives avec ta langue ? Même les yeux fermés j’arrive à savoir que, là dedans, il y a à boire et à manger (cherches encore un peu, je crois que tu as oublié le petit bout de poulet coincé dans ta prémolaire là).

Les incidents mystérieux.

Vous savez, ces fois où vous restez quinze minutes à l’arrêt dans le RER, ou sur le quai à vous les geler et que vous n’avez aucune annonce. Il pourrait y avoir une guerre nucléaire ou juste un chien qui a crotté sur les voies, vous ne sauriez pas ce qui se passe. Il suffirait pourtant de si peu… « Mesdames et Messieurs, nous sommes bloqués en pleine voie. Je reviens vers vous dès que j’en sais un peu plus ». Voilà, la politesse vous voyez ? Il y a des conducteurs qui le font, et franchement je trouve ça top. Même si ça ne change rien au fait qu’on n’avance pas depuis trois plombes, ça me met tout de suite de meilleure disposition.

Les gros lourds.

« Eh mamzelle ! Ca va ? », « Vous êtes jolie ! On peut se revoir ? », « Eh eh eh toi ! », « Ouh elle est chaude elle ». Chut ? Au revoir ? Du vent ? Voilà. Je crois que je n’ai pas besoin d’en dire plus. Je DÉTESTE ça. Que je sois habillée en jeans, jupe, robe, short, que j’ai les cheveux libres, attachés, gras, mal peignés, que je sois maquillée ou pas, chaque fois que je prends les transports, ça ne loupe pas. J’ai toujours un épisode avec le gros lourd de service.

Les gens avec des œillères.

Vous savez, ceux qui se mettent du côté gauche des escalators pour descendre alors que tout le monde est à droite (pareil pour monter). Quand vous courrez pour choper votre dernier train d’heure de pointe (avant de devoir attendre 45 minutes sur le quai) et où chaque seconde perdue peut faire la différence. Le guignol à gauche qui ne bouge pas et que vous avez juste envie de pousser comme une quille au bowling ?
Ceux qui restent bien devant la porte devant le métro et qui n’ouvrent pas la porte alors que tout le monde descend à cet arrêt. Je ne sais pas, moi, quand c’est blindé, premier réflexe, dès qu’on arrive à un arrêt, j’ouvre la porte, juste au cas où (et pour respirer aussi). Et ben, il y en a, non ! Ils n’ouvrent pas, et en plus, quand c’est ouvert, ils ne sortent pas pour se mettre sur le côté et laisser passer les gens. Non non. Ils restent bien au milieu, et vous, vous devez faire la vague et passer à droite et à gauche. Dans ces cas-là, tu n’as envie de dire qu’une seule chose : OUVRES TES YEUX ! TU N’ES PAS TOUT SEUL ! ALLO !

transports2

Allez, je m’arrête là, sinon vous allez penser que je suis une grosse rapace (chieuse) intolérante.
Et puis, c’est votre tour maintenant, je vous laisse la parole !
Qu’y a-t-il dans votre sac à transports ?

Aimez-vous les transports en commun ?
Ou au contraire, qu’est-ce qui vous y horripile ?

Crédit photos
Gratisography

Signature

Publicités

24 réflexions sur “6 choses qui me rendent folle dans les transports en commun…

  1. Je t’avoue que je déteste ça j’ai de la chance je n’ai pas besoin d’en utiliser ouf mais quand je vais à Paris voir mon père mon dieu je n’aime pas ça 😀 ceux qui n’ont pas le choix pour le taf etc respect à eux car tous les jours cela doit être fatiguant ! comme tu dis avec les gros relous (bon il y’en a partout ^^) et les gens qui parlent forts je trouve ça tellement irrespectueux envers les autres mais bon :/ bisous bisous

    J'aime

  2. Dire que j’ai un brouillon d’article qui traine depuis des siècle sur les mêmes choses à peu près !!! Bref je te rejoins sur quasi tout ! Je dis quasi parce que j’ai jamais eu le coup du coupage d’ongles ou du vernissage… et si c’était le cas je te rejoins sur sur suuuuuuuur !!! 😀

    Bref moi je les prends tous les jours et j’en peux plus !!! xD Mais bon moi j’ai pas de voiture, pas de permis et le vélo pas possible… :p

    xx

    J'aime

  3. Aaaaah les transports en commun, une grande histoire…. Moi ce que je déteste c’est les débiles qui s’appuie entièrement (genre tout le dos quoi) sur la barre centrale du métro, du coup personne ne peut se tenir grrrr !

    J'aime

  4. Ton article m’a bien fait rire, parce que tout y vrai ! :’D
    Mais en même temps personnellement, j’aime prendre le bus tous les jours, j’aime avoir cette espèce de routine reposante : les mêmes personnes qui arrivent tous les jours à la même heure à l’arrêt, le chauffeur qu’on connaît depuis trois ans…
    Après, c’est peut-être parce que je ne prends pas les transports de Paris (je suis à Bordeaux), ce qui doit être complètement différent !
    En tous cas, un très bon article, qui faire rire et sourire ! 🙂

    J'aime

    • Merci pour tes génies compliments 🙂
      C’est vrai que c’est peut-être différent à Bordeaux (je te le souhaite !). La seule chose que j’aime dans les transports en commun c’est lire 😆. Sinon c’est la jungle là dedans et parfois c’est vraiment désagréable on a l’impression d’avoir affaire à des gnous… 😅

      J'aime

  5. Alala mais c’est tellement ça !!!
    En plus des gens qui reniflent bruyamment, toussent sans cacher leur bouche ou crache sur le quai/un mouchoir… BAAAAAAAH 😦 xD
    Y a toujours des gros lourds, et on a beau dire, ça n’a aucun rapport avec notre façon d’être habiller ou autre et tu le dis très bien !
    Bisouuus ♥

    J'aime

  6. Oh les gens qui mangent la bouche ouverte c’est vraiment atroce.
    Et tu as oublié les tripoteurs ! Moi je n’y ai jamais eu affaires pendant mes 5 ans sur Paris, mais ma soeur si et dès sa première année. Faut dire qu’on ne prend pas les même lignes. Mais Ouahh. Il y a deux ans, elle m’a sorti qu’il y avait carrément un pépé en train de se caresser les parties en se frottant contre elle. Oh moi je lui aurai balancé mon sac dans ses parties avec un « Oh je suis désolée … Mais vous faite quoi là ?! » XD.

    Et sinon dans mon sac de transport je n’ai rien de vraiment différents des autres jours, mais j’ai surtout un sac porté à l’épaule et à fermeture éclaire OBLIGATOIREMENT, sinon je flippe trop !
    Et toi? 🙂

    Bisous ma belle au bois dormant XD.
    (Désolée j’adore le sortir à ma soeur, c’était au obligé que je te la sorte à un moment XD)

    J'aime

  7. Coucou !

    Eh bien, nous avons certains points communs en ce qui concerne les transports en commun haha. Je n’aime pas les gens qui parlent super fort dans le bus et dans le train+métro, surtout quand tu les regardes bien pendant quelques minutes pour leur faire comprendre de baisser le ton ou de se taire tout simplement. Je n’aime pas les personnes qui ne savent pas manger en silence.. Ca m’horripile, surtout de voir la bouffe sortir de leur bouche quoi.. :’@

    Je n’aime pas non plus les personnes malpolies, qui te poussent sans dire pardon ou qui ne te remercient pas lorsque tu leur laisses volontiers ta place (les vieux et les femmes enceintes/handicapés). C’est dingue! Ca me donne tout le temps envie de leur répondre sèchement lol. Sinon, t’as aussi les personnes qui t’insultent sans raison ou qui parlent mal de toi alors que tu n’as rien demandé.. dès le matin, ou en fin de journée, ça peut me faire exploser mdrrr. Mais bon, respectueuse et polie que je suis, je laisse toujours couler jusqu’au jour où c’est trop.

    xoxo

    J'aime

  8. Coucou ! J’ai aussi pris le train pendant plusieurs années… avec presque 3h de trajet au total par jour, selon les années ! Du coup je te comprends parfaitement ! Pour ma part, ce qui m’énervait le plus, c’étaient les gens qui écoutaient de la musique très fort. Soit avec un casque (les beats, tu sais ces machins qui coûtent une fortune et au final on entend tout) soit avec des écouteurs mal isolés soit… sans rien. La musique comme ça à fond dans le train le soir tard alors que t’es crevé et que tu veux rester tranquille. Plusieurs fois je me suis pas gênée pour aller demander de baisser le son. Sinon les gens qui mettent les pieds (chaussures) sur les sièges. ça m’énerve trop ! J’aimerais pas m’asseoir là où il a mis les pieds quoi.
    Bref… sinon côté positif, on trouve plein de choses dans les trains ! (portemonnaie, smartphones, violon (si si !)…) 😀

    J'aime

    • Coucou 🙂
      J’approuve totalement les deux points que tu as soulevés ! De toute façon les gens sont sans gêne des fois… c’est la folie.
      Moi ce que j’aime : c’est le seul endroit où je lis quand je ne suis pas en vacances. Comme ça je ne vois pas le temps passer.
      Bisous @

      J'aime

  9. Personnellement, je n’habite pas à côté de mon boulot, et en transport en commun ce serait l’enfer ! donc je prends ma voiture. Même si j’avoue que des fois j’aimerais m’en passer, au fond c’est quand même bien d’être seule, de ne pas entendre hurler, la musique des autres, et encore plus de ne pas voir certaines choses lol ! Bisous et bon lundi

    J'aime

    • Et puis c’est tellement fatiguant les transports. Tu t’en rends compte que quand tu les prends plus en fait. Mais je suis d’accord avec toi. Je suis tellement contente de pouvoir me mettre dans ma petite bulle de voiture 😍
      Bisous !

      J'aime

  10. J’ai pris les transports en commun (TER+Métro) pendant 2 ans. Ces choses horripilent autant que toi ! Mais il y a aussi :

    * Ceux qui pensent être tout seul et qui prennent toute la place
    * Ceux qui n’ont pas de billet qui cherchent des excuses interminables
    * Ceux qui mange leur sandwich un midi alors que toi tu crève la faim
    * Les retards de la SNCF
    * Les personnes qui passent en même temps que toi au tourniquet du métro (AHHHHHH***)
    * Ceux qui ne se tiennent pas dans le métro, qui pensent être Superman ?

    Et bien d’autres encore…
    Bisous ❤

    J'aime

    • Haha 😆 j’avoue que moi je suis super nana ! Mais que je tiens 😅 c’était même un petit jeu quand je m’ennuyais dans les transports (on s’occupe comme on peut 😂).
      J’ai oublié les tourniquets ! Ce qui m’énerve surtout ce sont les gens qui passent avec toi sans te demander !
      Bisous !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s